Opération de la cataracte

Animation sur le sujet ici

Comment traiter la cataracte ?

Phakoémulsification de la cataracte

Phacoémulsification de la cataracte

Le seul traitement de la cataracte disponible actuellement est chirurgical. La technique la plus moderne consiste à utiliser une sonde à ultrason qui rompt le cristallin en petits morceaux qui peuvent être aspiré. L’intervention se pratique à travers une très petite incision, ce qui permet un rétablissement plus rapide. Elle ne nécessite pas d’hospitalisation, vous pouvez rentrer chez vous immédiatement après l’opération.

Les toutes dernières technologies permettent de pratiquer une partie de l’intervention avec un laser femtoseconde (femto-cataracte), moyennant un surcoût non remboursé par l’assurance.

Sujet de la femto-cataracte au téléjournal de la RTS ici.

Suivant le type de cataracte, d’autres techniques opératoires doivent parfois être mises en oeuvre.

 

Par quoi remplacer le cristallin ?

Le cristallin ayant été liquéfié et aspiré, il s’agit de le remplacer. La

Lentille remplaçant le cristallin

Lentille remplaçant le cristallin

procédure habituelle consiste à insérer à la place une lentille artificielle en plastique.

Les verres de lunettes avec une forte correction deviennent inutiles, mais il faudra refaire une paire de lunettes soit pour lire soit pour voir de loin.

Dans les cas rares, en relation avec certaines maladies oculaires, ou lors de complications de l’opération, il peut être impossible d’implanter une lentille artificielle, l’alternative consiste à porter un verre de contact ou des lunettes.

L’histoire des lentilles intraoculaires
L’idée de remplacer le cristallin par une lentille artificielle est née en 1776 chez l’oculiste italien Tadini. Autour de 1795, une opération de remplacement a même été tentée, mais vu le peu de connaissances, elle n’a pas donné de résultats satisfaisants.

cataracte-lentille-intraoculaire-moderne

Lentille intraoculaire

Le développement moderne des opérations de remplacement du cristallin par des lentilles artificielles a commencé par le cas de quelques pilotes britanniques lors de la deuxième guerre mondiale. Certaines pièces des avions étaient fabriquées en plexiglas (PMMA) et, lors des attaques, il est arrivé que des fragments de cette substance entrent dans les yeux des pilotes. Les médecins ont pu constater que le plexiglas ne provoquait aucune réaction dans l’oeil, et le Dr. Harold Ridley a commencé à développer des lentilles de remplacement du cristallin en PMMA. Il eut un certain succès mais qui restait limité puisque la microscopie en chirurgie n’existait pas encore. Depuis les années 1970, les techniques se développent et les interventions de ce type sont considérées comme sûres et efficaces. Aujourd’hui, l’opération de la cataracte est l’intervention la plus pratiquée dans le monde, et des centaines de millier de lentilles intraoculaires sont implantées.

Quand devez-vous faire opérer votre cataracte ?

La décision de l’opération se prend lorsque la détérioration de la vision gène la vie courante ou professionnelle. Le besoin de garder son permis de conduire peut également en être une raison.

Actuellement, il n’est plus nécessaire d’attendre que la cataracte soit «mûre» pour intervenir.

Par contre, il faut être certain qu’il n’y ait pas d’autre pathologie de l’oeil qui explique la baisse de vision.

Quels sont aujourd’hui les résultats de l’opération de la cataracte ?
La chirurgie de la cataracte est maintenant une opération très technique, pratiquée sous microscope. La proportion de succès est forte et plus de 90% des patients en retirent une amélioration de leur vision.

Cependant certaines complications ne peuvent évidemment pas être décelées avant l’opération et aucun chirurgien ne peut garantir absolument un résultat parfait (comme personne ne pourra vous certifier que vous n’aurez aucun accident en traversant une rue sur un passage à piéton !).

Comme mentionné plus haut,, d’autres causes de baisse de vision (parfois difficiles à déceler avant l’opération) peuvent s’ajouter à la cataracte. Dans la plupart des cas, l’ophtalmologue pourra estimer la probabilité d’amélioration de la vue après opération.

Exceptionnellement, la cataracte doit être opérée en urgence, indépendamment de la vision: soit en raison d’une grave inflammation, soit lors d’un glaucome chronique ou aigu.