Traitement du kératocône

X-linking

Traitement par Cross-linking

Traitement par Cross-linking (Animation sur le sujet ici)

Ce traitement est relativement récent, les premiers essais chez des patients ayant eu lieu en 2003.

Le but du traitement est de fortifier les fibres de collagène qui composent la cornée, pour prévenir leur déformation.

Ce traitement se pratique en salle d’opération et dure, selon les techniques, jusqu’à une heure de temps. Après préparation de la surface de la cornée, on imbibe celle-ci avec des gouttes de riboflavine (=vitamine B2). Puis la cornée est exposée à un rayonnement ultraviolet très localisé. Une lentille de contact pansement est ensuite appliquée sur l’oeil durant quelques jours.

Greffe de cornée

Greffe de cornée

Greffe de cornée

La greffe de cornée est une opération qui peut être pratiquée pour plusieurs problèmes autres que le kératocône. Le plus souvent ce problème entraîne une perte de transparence de la cornée. Il peut s’agir d’autre maladie de la cornée que le kératocône, mais également être à la suite d’une accident: feu d’artifice, explosion de batterie, produit chimique, particulièrement les alcalins.

Dans un stade avancé de kératocône, lorsque la vision n’arrive plus à être corrigée même avec des lentilles de contact spéciales, une greffe de cornée peut être envisagée.

La transplantation cornéenne (kératoplastie) est celle de toutes les greffes de tissu humain qui réussit le mieux.

Le tissu cornéen destiné à la transplantation provient d’une banque des yeux. Le greffon ne peut être prélevé que sur l’oeil sain d’une personne décédée, qui a eu la générosité avant sa mort de se proposer comme donneur. Les noms des patients devant subir une kératoplastie sont répertoriés sur une liste d’attente jusqu’à ce que le tissu soit disponible.

L’opération consiste à transférer la partie centrale de la cornée de l’oeil du donneur à l’oeil du patient.

Rapidement après l’opération le patient peut vivre normalement et reprendre ses activités.

La restitution d’une bonne vision après transplantation cornéenne peut prendre jusqu’à un an après l’opération, selon l’état général du patient et la bonne santé de son oeil.

Comme dans tous les cas de transplantations, il peut y avoir un rejet du greffon. Les principaux signes de rejet sont la rougeur de l’oeil ou le brouillard de la vue. Si cela arrive, il est primordial de retourner consulter votre ophtalmologue même si plusieurs années se sont écoulées depuis l’opération.